Je désire recevoir votre Newsletter

Les Eglises les plus visitées

 
Eglise de la Multiplication des Pains et des Poissons (Tabgha)
L’un des miracles les plus célèbres de Jésus fut la Multiplication des Pains et des Poissons qui eut lieu face à la mer de Galilée et à proximité de Capharnaüm, sur une vallée fertile du nom de Tabgha qui signifie « sept sources » en arabe. Datant de l'époque byzantine, l’Eglise de la Multiplication des Pains fut érigée pour rappeler ce miracle dont l’autel recouvre son emplacement et nous émerveillera par ses magnifiques mosaiques rappelant ce miracle.
Eglise des Béatitudes  (Mer de Galilée)
Située entre Tabgha et Capharnaüm, l’Eglise des Béatitudes de style néo-byzantin fut construite à la fin du 19ème siècle non loin du lieu où furent prononcées les 8 béatitudes par Jésus qui définissent les principes fondamentaux de la foi chrétiennes. Dans son Sermon, Jésus s'adressa aux pauvres, aux handicapés et aux malades et les compara au "Sel de la Terre". Sa forme octagonale fut élaborée pour rappeler ces béatitudes dont les paroles sont inscrites sur les vitraux.
La Basilique de la Nativité - Béthleem
Située à Bethléem ("la Maison du Pain" en hébreu), la Basilique de la Nativité renferme la grotte où serait né Jésus et l'autel de la mangeoire, appelé autel de la Crèche. Elle attire des millions de pélerins venus du monde et en particulier à Noël. Fondée par l'Empereur Constantin sous les ordres d'Hélène, c'est la plus ancienne des églises en activité au monde. La Basilique de la Nativité renferme également un complexe monumental regroupant l’Eglise Sainte-Catherine d’Alexandrie, le cloître de Saint-Jérôme et la Chapelle Sainte-Hélène. Vous serez surpris par sa porte petite porte d'entrée, dite Porte de l'humilité qui fut réduite par les Croisés pour empêcher les ennemis d'y accéder avec leurs chevaux.
Grotte du Pater Noster
Appelée aussi Eléona (Oliveraie en Grec) cette église, située sur le Mont de l’Ascension (Jérusalem-Est), a été édifiée à l’emplacement de la grotte où d’après la tradition chrétienne Jésus, qui avait l’habitude de s’y retirer pour prier, prodiga ses enseignements et aurait divulgué ses prophéties à ses disciples sur le Mont des Oliviers, dont le « Notre Père » : « Père, que ton Nom soit Sanctifié ». On sera frappé par le nombre impressionnant de panneaux de céramiques recouvrant les murs de l’enceinte et sur chacune d’entre elles est inscrit le Notre Père en plus de 70 langues.
Via Dolorosa
Un des sites les plus éminents et des plus marquants de la vie de Jésus fut "la voie douloureuse" qu'il prit agonisant sous le poids de la croix, partant du Prétoire jusqu'au lieu de sa Crucifixiion (L'église de Saint-Sépulcre). Cet itinéraire porte le nom de Via Dolorosa. Beaucoup de pèlerins viennent ici pour revivre le dernier parcours de Jésus. La Via Dolorosa est ponctuée de 14 stations dont 5 sont à l'intérieur de l'Eglise, toutes représentant les événements vécus par Jésus dans son itinéraire jusqu'à sa mort.
L'Abbaye de la Dormition ou l'Hagia Maria Sion
L'Eglise de l'Assomption est une église de l'ordre bénédictin située sur le Mont Sion, près de la porte de Sion, David et le mur sud de la vieille ville. Selon une tradition, l'église fut édifiée là où Marie s'est endormie pour l'éternité. La fête de l'Assomption est célébrée pour commémorer la montée au Ciel de la Vierge Marie. Cette abbaye est une destination très populaire, voire incontournable pour les pélerins du monde entier.
L'Eglise des 7 Apôtres
C’est sur les ruines du village de Capharnaüm détruit après un tremblement de terre en 746, que le Monastère grec orthodoxe des 7 apôtres, unique par son architecture impressionnante, fut dédié aux disciples de Jésus et a été construit au début du 20ème siècle. Situé en hauteur, Il offre une vue imprenable et majestueuse sur la mer de Galilée et laissent en admiration ses fresques impressionnantes visibles à l’intérieur.
La Basilique de la Transfiguration – Mont Tabor près de Nazareth
Situé sur le Mont Thabor en Galilée, la Basilique de la Transfiguration a été construite à l’endroit où le visage de Jésus fut illuminé sous le regard de ses disciples qui auraient eu une vision surnaturelle de Jésus aux côtés de Moïse et du prophète Elie. Au-dessus de l'autel central sur le plafond se trouve une impressionnante et magnifique mosaïque illustrant le thème central de la transfiguration de Jésus devant ses trois disciples. La mosaïque représente Jésus flottant au-dessus d'un nuage et se trouve entre d'un côté le Prophète Elie et de l'autre Moïse (tenant les tablettes des dix commandements). Les trois disciples sont tiennent au-dessous, étonnés de la scène de sa transfiguration.
La Basilique du Saint-Sépulcre – Jérusalem (Vieille Ville)
L'église du Saint-Sépulcre est vénérée par toutes les communautés chrétiennes comme le lieu de la crucifixion, de l'enterrement et de la résurrection de Jésus. Les cinq dernières stations de la Via Dolorosa à l'intérieur de la Basilique sont là pour commémorer ces événements avant la résurrection de Jésus. Au IVe siècle, Hélène, la mère de l'Empereur Constantin converti au christianisme, se rendit en Palestine et identifia, avec l'assistance d'un guide, l'emplacement de la crucifixion ; son fils y construit une magnifique église qui fut détruite et reconstruite plusieurs fois au cours des siècles. Le bâtiment actuel date du XIIe siècle.
La Basilique de l'Annonciation - Nazareth
L'Eglise catholique de l'Annonciation, également connue sous le nom de la Basilique de l'Annonciation, est l’église la plus impressionnante et la plus somptueuse de la ville et est considérée comme l'un des sites les plus sacrés de la Chrétienté. Sa présence imposante en centre-ville se situe à l’emplacement où aurait vécu Marie. Le sous-sol de l'église renferme et protège la grotte naturelle dans laquelle l’Ange Gabriel serait apparu à Marie pour lui annoncer la venue d’un fils de conception divine, voué à un grand destin, celui de Fils de Dieu. Le présent bâtiment fut conçu par l’architecte italien Muzzio Giovanni et inaugurée en 1969 par le Cardinal Garrone.

Lire plus...

Le Cénacle
Située à proximité de la muraille de Jérusalem et de la Porte de Sion et non loin de l'Abbaye de la Dormition, la chambre haute représente un lieu emblématique dans la vie de Jésus car c’est là qu'il y prit son dernier repas en compagnie des disciples qu'il avait choisis, conscient qu'll allait être arrêté et mis à mort. Ce site d'inspiration gothique doit son caractère sobre et dépouillé aux Franciscains qui le restaurèrent au XIVème siècle. Cet événement appelé "la Cène" marquera par ailleurs l'un des premiers fondements du christianisme par l'institution de l'Eucharistie. C’est également l'un des lieux où Jésus serait apparu ressuscité, et qu’eut lieu l'événement marquant de la Pentecôte quelques semaines après Pâques.
Le Dôme de l’Ascension
Située au sommet du Mont des Oliviers, cette église fut édifiée en 376 en mémoire à la montée au ciel de Jésus quarante jours après sa Résurrection, en présence de ses disciples et après leur avoir donné sa dernière bénédiction et ses dernières recommandations et la mission de diffuser ses paroles à travers le Monde.
L’Eglise Sainte-Anne et la Piscine de Bethesda
Dans le quartier musulman de la vieille ville de Jérusalem, tout proche de la Piscine de Bethesda, cette église dédiée à Anne, mère de Marie, commémore la naissance de la Vierge Marie. Cet édifice a été bâti par les Croisés, sur les ruines de l'église d'origine byzantine. Quant au bassin de Bethesda, ce lieu fut témoin de nombreux miracles dont celui du paralytique accompli par Jésus à l'époque où ce bassin servait à laver les moutons avant d'être sacrifiés pour le Temple.
La Grotte du Lait
Bien que la Grotte de la Nativité soit le site le réputé, une petite chapelle située à quelques mètres de la place de la Mangeoire est devenue un lieu de dévotion fréquemment visité par des femmes car elle renferme la grotte rappelant le souvenir de l'allaitement de Jésus par Marie durant le massacre des innocents par Hérode. Des femmes chrétiennes et musulmanes s'y rendent pour demander l'intercession de Marie, mère de Jésus. Selon la légende, pendant que la Vierge Mère allaitait Jésus, une goutte de son lait est tombée sur le sol et miraculeusement les murs de la grotte seraient devenus blancs.
Le Monastère Stella Maris
La présence chrétienne à Haïfa, ville portuaire de la Galilée, avec ses nombreuses églises, contribue à l'image très éclectique qui caractérise cette ville. Celle-ci couronne le Mont Carmel et domine de toute sa hauteur la Méditerranée : la visiter, c’est enrichir de façon tout à fait surprenante. Elle demeura pendant des siècles un petit village de pêcheurs éclipsée par la grande cité de Akko, établie de l’autre côté de la baie. Elle doit sa présence chrétienne au prophète Elie. Haïfa foisonne de lieux saints chrétiens dont le Monastère Stella Maris, situé sur les hauteurs du Mont Carmel et offrant une vue magnifique sur la Méditerranée. Lorsque les Croisades occupèrent la région, les premiers ermites s'installèrent dans les grottes de la région où vécut le Prophète Elie.

Lire plus...

L’Eglise de Toutes les Nations et le Jardin de Gethsémani
Officiellement appelée Basilique de l'Agonie, cette église est située aux pieds du Mont des Oliviers, près du jardin de Gethsémani, où selon la tradition chrétienne, Jésus aurait effectué sa dernière prière avant d'être arrêté C’est ici qu’il aurait ressenti la plus profonde angoisse concernant son sort avant d’être arrêté. Elle doit son nom actuel et sa construction aux nombreux dons de communautés provenant du monde entier.
l’Eglise Dominus Flevit
Dominus Flevit qui signifie "le Seigneur pleura" est une belle chapelle en forme de larme seulement construite en 1955 sur le site d'une construction Byzantine. Elle commémore l'instant où Jésus, en s'approchant de Jérusalem, pleura amèrement sur Jérusalem car il vit qu'elle allait être détruite. L'église actuelle s'élève sur les ruines d'une église du VIIe siècle, quelques mosaïques y subsistent. La fenêtre occidentale de Dominus Flevit offre une vue magnifique sur le Mont du Temple.
Sanctuaire de Bethfagé
Situé sur la partie Est du Mont des Oliviers, ce sanctuaire a été construit pour rappeler le point de départ de Jésus sur son ânon et son arrivée solennelle et triomphale à Jérusalem où, entouré de ses disciples, il fut acclamé par une foule agitant des palmes. Il est désormais reconnu comme le point de départ de la Procession du Dimanche des Rameaux. Cet événement marque la reconnaissance de Jésus en tant que porteur d'une mission divine.