Je désire recevoir votre Newsletter

Nazareth et ses environs

 

Nazareth et ses environs

Nazareth et ses environs Nazareth et ses environs Nazareth et ses environs Nazareth et ses environs Nazareth et ses environs Nazareth et ses environs Nazareth et ses environs Nazareth et ses environs Nazareth et ses environs

« L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi l’être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu » (Luc 1,35).

Située en basse Galilée, Nazareth est une ville sacrée pour les chrétiens puisqu'ici selon la tradition l’Ange Gabriel est apparu à Marie pour l’informer qu’elle allait concevoir un enfant du Saint Esprit et dont le destin serait extraordinaire : Jésus. C’est là que Jésus a vécu son enfance et sa jeunesse. Nazareth est fascinante  pour sa richesse historique, pour son ambiance spéciale propre à la Galilée. Découvrir Nazareth, la plus grande ville arabe en Israël, sera pour vous une expérience merveilleuse. Vous pourrez y visiter les lieux saints chrétiens et en particulier la célèbre Basilique de l'Annonciation, mais aussi flâner dans les ruelles pittoresques de la vieille ville, acheter des épices dans le marché de la vieille ville et y apprécier la cuisine orientale en vous imprégnant de la magie des quartiers historiques.

La Basilique de l'Annonciation

L'église catholique de l'Annonciation, également connue sous le nom de la Basilique de l'Annonciation, est l’église la plus impressionnante et la plus somptueuse de la ville et est considérée comme l'un des sites les plus sacrés de la Chrétienté. Sa présence imposante en centre-ville se situe à l’emplacement où aurait vécu Marie. Le sous-sol de l'église renferme et protège la grotte naturelle dans laquelle l’Ange Gabriel serait apparu à Marie pour lui annoncer la venue d’un fils de conception divine, voué à un grand destin, celui de Fils de Dieu. Le présent bâtiment fut conçu par l’architecte italien Muzzio Giovanni et inaugurée en 1969  par le Cardinal Garrone. 

Le présent bâtiment conserve les vestiges d’anciennes églises dont la première date de l'époque byzantique et reste l'une des plus grandes et plus luxueuses du Moyen-Orient. De par sa structure monumentale et son dôme atteignant 60 mètres de hauteur, la basilique de l’Annonciation donne ce puissant sentiment d'immortalité.Elle renferme des mosaïques colorées de toute beauté représentant la Sainte Famille et toutes réalisées par des communautés chrétiennes du monde entier dont chacune d'entre elles reflète le caractère national de sa provenance.

Afin de préserver la grotte sacrée et les vestiges des églises antérieures et pour permettre l’accès à un grand nombre de croyants, l'église fut construite sur deux niveaux.  L’église au niveau inférieur renferme la grotte de l’Annonciation. Cette zone sombre maintient le mystère autour de la merveille de l'Évangile. L’Eglise du niveau supérieur donne une vue impressionnante de la construction de l'église et est consacrée à la Vierge Marie. En 2000, Jean-Paul II y célébra la Messe de l’Annonciation.

L’Eglise Saint-Joseph         

Cette église franciscaine associée à la Sainte Famille, a été construite en 1914, dans un style romain, sur le lieu où aurait vécu d’après la tradition chrétienne, Joseph le Charpentier, père adoptif de Jésus, et sur les ruines d'une ancienne église datant de l’époque des Croisés qui l’avaient rebâtie sur celles d’une église datant de l’époque  byzantine. C’est bien après la conquête des Arabes que les Franciscains achetèrent ce terrain sur lequel ils construisirent une chapelle en mémoire de Joseph. Les fouilles effectuées au début du 20ème siècle permirent de découvrir les restes de l’Eglise de l’époque byzantine. Au niveau inférieur de l’Eglise, sont préservés les vestiges du village de Nazareth du temps de Jésus ainsi que des mosaïques et grottes dont celle de Joseph lui ayant servi d’atelier. En entrant dans l’église, on est frappé par la sobriété et l’humilité du lieu illuminé par la richesse des fresques imposantes ornant les absides et réalisées en 1950 par des artistes italiens. L'image centrale met en valeur la Sainte famille, c’est-à-dire Joseph, Marie et Jésus.

L'Eglise Saint-Gabriel

Cette église orthodoxe  grecque a été construite sur une fontaine considérée comme le puit dans lequel Marie puisait de l'eau et où selon la tradition, l'ange Gabriel aurait annoncé à Marie la naissance divine de Jésus.  Ce site a été la propriété succéssive des franciscains et des catholiques grecs, mais en 1741 la communauté grecque orthodoxe a reçu le droit de propriété des autorités automanes. L'Eglise possède aujourd'hui une intéressante collection d'icones et de fresques et un musée de la tradition orthodoxe a été créé près de l'église.

l’Eglise de la Synagogue

L’Eglise de la Synagogue est l’un des sites les plus visités par les pèlerins car c’est là que Jésus avait coutume de prier et d’étudier. Ce serait ici que Jésus aurait prononcé son célèbre Sermon un samedi, par lequel il se serait proclamé le Messie devant la communauté du village. Situé au cœur du marché et des commerces de la ville, ce sanctuaire se présente sous la forme d’une petite salle voûtée avec des bancs le long des murs et de l'autel et situé à un mètre et demi en dessous du niveau de la rue. Durant la période des Croisades, il fut transformé en église. C’est au XVIIIème siècle qu’il fut confié à l’Eglise grecque catholique.

Le Mont du Précipice

Le Mont du Précipice qui se trouve à l’extérieur de Nazareth et s’élève à une hauteur de 397 mètres d’altitude offre une des plus belles vues de la Vallée de Jezreel et des montagnes environnantes comme le Mont-Tabor et le Mont Gilad, et a été identifié dans la tradition chrétienne comme le lieu où les habitants de Nazareth, sous la colère, ont essayé de précipiter dans le vide Jésus  après avoir prononcé son Sermon à la synagogue de Nazareth et qu’il se serait proclamé comme le Messie devant eux (Luc 4). Il fut traîné jusqu'au sommet de la montagne, mais à la dernière minute, il réussit à sauter et à disparaître. Il serait sorti indemne de cet épisode.  Les ruines de l’église Notre-Dame-de-l’Effroi se trouvent à proximité du mont, rappelant l’effroi de Marie lorsque la foule tenta de précipiter Jésus du haut de la falaise.

« Et se levant, ils le poussèrent hors de la ville et le menèrent jusqu’à un escarpement de la colline sur laquelle leur ville était bâtie, pour l’en précipiter. Mais lui, passant au milieu d’eux, allait son chemin... » (Luc 4, 29-30).

L'Eglise du Premier Miracle ou de la Multiplication des pains (Cana)                                                

Village arabe situé en Basse Galilée ou appelé la Cana galiléenne selon la tradition chrétienne est reconnu comme le lieu où Jésus accomplit son premier miracle : le miracle du vin au cours du mariage d’un humble couple où il transforma l’eau en vin.  Depuis, des milliers de couples affluent régulièrement du monde entier dans cette église pour y célébrer leurs vœux de mariage.

Basilique de la Transfiguration               

Situé sur le Mont Thabor en Galilée, la Basilique de la Transfiguration a été construite à l’endroit où le visage de Jésus fut illuminé sous le regard de ses disciples après avoir eu une vision surnaturelle de Jésus aux côtés de Moïse et du prophète Elie. Au-dessus de l'autel central sur le plafond se trouve une impressionnante et magnifique mosaïque illustrant le thème central de la transfiguration de Jésus devant ses trois disciples.
La mosaïque représente Jésus flottant au-dessus d'un nuage et se trouve entre d'un côté le Prophète Elie et de l'autre Moïse (tenant les tablettes des dix commandements). Les trois disciples sont tiennent au-dessous, étonnés de la scène de sa transfiguration.